Appel pour les CIMPA Fellowships 2021 "Research in Pairs"

Le programme CIMPA fellowships « Research in Pairs » donne la possibilité à des chercheus·es en mathématiques basé·es dans un pays en développement de venir en Europe pour collaborer avec un·e collègue pour une durée d’au moins 6 semaines. Durant cette période, il est attendu que ces deux personnes travaillent ensemble sur un projet de recherche bien étayé, principalement dans l’établissement du/de la collègue européen·ne.

Le montant maximal du soutien est de 10 000 euros. Seul ou avec d’autres supports, il doit couvrir l’ensemble des frais (transports, séjour, assurance, test PCR, quarantaine, etc.) du/de la lauréat·e pendant l’ensemble du séjour.

Les candidatures pour un séjour entre début septembre et fin décembre 2021 sont ouvertes jusqu’au 15 juin et doivent être soumises à travers un formulaire en ligne bientôt disponible. Un exemplaire pdf de ce formulaire contenant les champs à remplir ainsi que des indications supplémentaires sur les modalités est disponible en prévisualisation.

Les spécificités de cet appel sont les suivantes :

  • Le/la candidat·e est un·e chercheus·e ayant une thèse en mathématiques et basé·e dans un pays en développement à la date de candidature ;
  • Le/la collègue européen·ne est un·e chercheus·e ayant une thèse en mathématiques et en poste durant tout le séjour de la/du candidat·e dans un des pays suivants : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Norvège, Suisse ;
  • Le/la lauréat·e devra inclure durant son séjour une visite au CIMPA sur le campus de l’Université Côte d’Azur afin d’y enregistrer/diffuser un mini-cours (d’une durée approximative de 8h, en français ou en anglais) sur les mathématiques afférentes à son thème de recherche ;
  • Le/la lauréat·e et son/sa collègue peuvent proposer d’effectuer une partie de leur collaboration (une à deux semaines) dans un des centres partenaires : CRM, CIRM, ICTP. Dans ce cas, le coût du séjour (mais pas du transport) du/de la collègue sera pris en charge par le CIMPA ou le centre partenaire en complément de soutien financier déjà offert. Le/la lauréat·e devra s’assurer de la possibilité de l’accueil dans le centre dès sa nomination ;
  • En complément de son projet de recherche en collaboration, le/la lauréat·e peut planifier des visites dans d’autres laboratoires ou centres (non limités aux pays ci-dessus) pour rencontrer d’autres collègues ou suivre des cours ou des conférences. Ce temps « hors collaboration » représentera au plus 1/3 du temps total du séjour.